Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

25 novembre 2007 7 25 /11 /novembre /2007 06:27
Il y a plusieurs décennies de celà, vous n'étiez peut-être même pas nés(e), une étrange campagne publicitaire avait envahi tous les supports publicitaires exixtants, que ce soit sur les murs des villes, au cul des bus, à la radio, mais pas à la télé parce qu'à cette époque on n'y faisait pas de pub . Le slogan de cette publicité était seulement: 
Garap !
La campagne dura plusieurs semaines, intriguant passants et auditeurs car le graphisme de l'affiche et les messages radio étaient tellement sybillins que tout le monde se demandait de quoi il pouvait bien s'agir!
Le chef d'orchestre de cette campagne, du moins pour le visuel, était l'affichiste le plus célèbre de l'époque, j'ai nommé Raymond Savignac qui, enfin, nous dévoilait le sens de cet intriguant message:

Garap voulait dire: Gare à la publicité! Et celà pour inciter les annonceurs à en faire davantage puisque tout le monde avait été attiré par cette étrange messsage et donc qu'il frappait les esprits!  Et il est vrai qu'à l'époque la quantité de campagnes publicitaires augmenta sensiblement . Hélàs, hélàs, hélàs! ! ! ! !

Car le ver était dans le fruit et il a grandi vite et beaucoup (le ver pas le fruit!) A telle enseigne qu'aujourd'hui, nous sommes littéralement submergés par un Tsunami de slogans et de messages dans les journaux, aux arrêts de bus et surtout et surtout, à la radio et à la télé. Au point que toutes les cinq ou six minutes pour la radio et fréquemment à la télé on a envie de "couper le poste" ou de zapper.
A l'époque de Garap l'ordinateur n'existait pratiquement pas pour un usage courant et les visuels publicitaires sur les murs étaient ou s'efforçaient d'être graphiquement beaux et drôles.
Avec l'ordinateur tout a changé, car a part quelques prouesses techniques dans le genre du rubicube-auto de Citroën, diffusé actuellemnt, les affiches et spots sont d'une banalité et d'une nullité visuelle photographique, Toutes se ressemblent et de plus sont pratiquement illisibles quand on passe devant en voiture,
Alors que les visuels de l'époque Savignac étaient des graphismes simplifiés qui étaient de véritables coup de poings dans l'oeil !
Mais à la radio et à la télé l'insupportable vient de la fréquence des messages ou des spots et la stupidité à pleurer des messages, ajouté à celà le rabachage dans le nombre de messages qui défilent les uns à la suite des autres rendant à peu près impossible leur mémorisation. Et je défie quiconque de pouvoir dire au terme d'une séquence de dix ou quinze messages, à part peut-être un ou deux, de quoi il s'agissait et de quel produit  il était question, sauf avec la méthode du clou dans la tête à répétition: Les pîres !

C'est un véritable lavage de cerveaux qui ne sert à peu près à rien qu'à farcir la tête et le regard de ceux qui devraient devenir les clients des produits ainsi vantés ! Mais il est vrai que désormais, la plupart des auditeurs et téléspectateurs, exaspérés, coupent le son de leur poste et zappent sur l'écran pour aller faire pipi ou pour aller se laver les dents. Alors que le fric dépensé par les annonceurs pourrait être tellement mieux utilisé et surtout plus intelligemment !
Repost 0
Published by caravanier - dans caravanier
commenter cet article
22 novembre 2007 4 22 /11 /novembre /2007 06:06
Que les syndicats existent et servent d'interlocuteurs à la direction des entreprises et éventuellement au gouvernement c'est normal et souhaitable dans le cadre d'une démocratie bien comprise. Mais ce mot démocratie est aujourd'hui utilisé à toutes les sauces pour couvrir des actes qui n'ont plus rien avoir avec elle. Le premier dérapage s'appelle la démagogie qui a été une arme couramment utilisée par certains syndicats encore enveloppés dans les plis du drapeau communistes. Démagogie utilisée pour plaire à leurs adhérents et pour en gagner éventuellement d'autres. Faire des promesses bidon et stygmatiser, en les déformant, les décisions du gouvernement est encore chose courante au sein de ces nids de guêpes aux piqûres exaspérantes pour les salariés en général et fort nuisibles à l'économie du pays! Quatre cents millions d'euros de pertes par jour de grève comme celle que nous subissons en ce moment, c'est plus qu'un scandale, c'est une saloperie perpétrée contre la nation toute entière!

Certaines  bonnes âmes, la bouche démagogique en coeur, se sont indignés d'entendre parler de prise d'otages des usagers des transports en commun en disant::-" On ne peut pas comparer le fait d'empêcher les banlieusards de circuler avec la détention d'Ingrid  Bettencourt ou celle de Roger Auque il y a quelques années, ou encore les infirmières bulgares en Lybie, Et bien si, c'est de la prise d'otage aussi dans la mesure ou la liberté de chacun s'arrête là ou elle commence à nuire aux autres ! Et non seulement c'est une prise d'otage, mais encore c'est un acte fasciste et  pour beaucoup de ces syndicalistes,il pratiquent "la dictature des glandeurs" comme le font les étudiant bloqueurs qui agissent comme ils le font parce que l'application de la loi Pecresse forceraient les escadrons de paresseux qui hantent les couloirs des universités à travailler et non pas à  à"glander" dans les couloirs, un joint au coin des lèvres, trop heureux de ne rien foutre puisque Papa et Maman sont là pour les loger et les nourrir  ad vitam aeternam !

Oui les usagers des transports en commun sont bel et bien des otages, victimes d'une dictature syndicale inadmissible et les quatre  cents millions de pertes quotidiennes de la SNCF devraient être récupérés sur leurs salaires à venir, çà ferait, peut-être, réfléchir, les salopards  sans doute dissidents d'un ou de plusieurs syndicats extrêmistes qui sont passés du stade de la prise d'otages à celui des sabotages du matériel ferroviaire ! Qui ne peut être accomplis que par des professionnels du rail !

Ceux là ne sont rien d'autre que des assassins en puissance, qui en plus ne savent pas compter puisqu'ils souhaitent le retour de tous les salariés à trente sept ans et demi de cotisations, alors que dans deux ans il n'y aura plus qu'un cotisant  pour deux retraités et très vite après pour trois retraités Joli cadeau à se faire à eux mêmes et surtout à leurs enfants ! Pauvres demeurés mentaux totalement irresponsables!

Ce sont eux d'abord, les saboteurs, qui devraient se prendre: -"Une grande paire de claques dans la geule et suivi d'un gigantesque coup de pied au cul !
Repost 0
Published by caravanier - dans caravanier
commenter cet article
21 novembre 2007 3 21 /11 /novembre /2007 09:57
Il est devenu presque incompréhensible, à notre époque, que  plus un pays est pauvre, plus les couples font d'enfants. La fécondation est  pourtant une affaire de connaissance du sexe, bien sûr, mais même dans les pays les plus pauvres, dans les régions les plus reculées, je l'ai remarqué souvent  dans les reportages télévisés, chaque maison, chaque  gourbi, chaque taudis, même s'il est vide de tout ou presque, possède la télévision C'est étrange, mais c'est ainsi !
Or la télévision donne accès à une sorte de connaissance au sein de laquelle se trouve l'éducation sexuelle, parfois même un peu trop souvent !  Il est vrai que les contraceptifs sont chers et même souvent inabordables pour ceux qui n'ont rien!
Mais se peut-il que les hommes de ces couples là, soient assez égoïstes pour ne  pas avoir appris à" sauter en marche" au moment crucial?  Vieille recette empirique qui avait encore cours chez nous au milieu du siècle dernier. Il est vrai, aussi, que les hommes qui font partie de ces catégories sociales défavorisées sont souvent les mêmes que ceux dont les femmes sont excisées ce qui laisse supposer qu'ils ne considèrent leurs épouses que comme de vulgaires "sacs à foutre"! Et pour l'avenir des enfants, ils auraient des raisonnements dans le genre de "Inch Allah" iu "Mektoub!"

Est ce encore une fièrté que d'avoir des ribambelles de moutards quand on a pas de quoi les nourrir ni de les soigner! Quant au fait d'avoir de nombreux enfants qui aideront à vivre leurs parents devenus vieux, c'est devenu une illusion de pot de fleur, car les enfants en question seront pour la plupart sans travail ou mis au chomage et seront donc sans ressources pour nourrir leurs parents!
Egoïsme et bêtise, souvent mariés, donnent donc naissance à des hordes d'enfants, dont la mortalité infantile est souvent élevée, mais pour ceux qui survivent, il le font dans un contexte qui ressemble bien à ce qu pourrait être l'enfer! !

Dans un autre domaine, se regarder vieillir  soi-même ou ses contemporrains au travers des prestations de comédiens ou de gens célèbres à la télévision est difficile à supporter dans la mesure où il vous renvoient l'image de vous-même  et tout particulièrement lorsqu'il s'agit d'émission comportant des flash backs sur la vie de la personnalité présente aujoiurd'hui sur le petit écran.:" Comme il était beau il y a quarante ans et comme il est moche maintenant" Et souvent on pense intérieurement: "C'est tout comme moi!"
Mais celà n'est vrai que pour  ceux qui ont déjà une certaine"bouteille" car les jeune, incapables d'accepter de faire un carrière progressive se jettent à corps perdus dans des castings pouvant les mener à des télé-réalités, au cours desquelles ils deviennent célèbres en quinze jours  pour être rejettés comme des serpillères molles six mois plus tard. Après avoir fait  des prestations de pouffiasses et de braillards, marqués à vie par un échec si précoce dont se foutent les réalisateurs, du moment qu'ils "font du blé" tout de suite et maintenant !
Repost 0
Published by caravanier - dans caravanier
commenter cet article
20 novembre 2007 2 20 /11 /novembre /2007 06:44
-"A quoi sert de crier: " l'Europe, l'Europe, l'Europe!" en sautant sur sa chaise comme un cabri, si cette Europe n'est qu'un agglomérat de petits échanges commerciaux sans rien de plus profond!"
C'était là les paroles du Général de Gaulle ,voilà bien longtemps, lors d'une de ces célèbres conférences de presse au moment du traité de Rome je crois!
Et puis, vaille que vaille l'Europe s'est mise en marche: A cinq, d'abord qui auraient du établir, immédiatement, des fondements solides  avec la  création d'une vraie politique européenne  faite d'actions communes et d'identité de pensées dans le domaine des affaires étrangères, des lois sociales, de la protection militaire et même d'un véritable parlement européen au lieu d'une baudruche vide de tout pouvoir réel.
Rien de tout celà n'a été fait mais on a continué à accueillir, au sein de cette Europe naissante des pays qui n'avaient aucune communauté  de pensée ni de politique mais qui avait un intérêt à prendre en marche un train faiblard pour ne pas dire inexistant politiquement mais déjà puissant économiquement.
Cette Europe là a permis à un ramassis de politicailleurs et de technocrates de se faire "des couilles en or" à Bruxelles, avec pour justification de publier des décrets servant à contingenter et régenter des domaines comme ceux de l'agriculture, ou de la pêche  et puis, tout de même de créer l'Euro.
D'autres pays ont continué à affluer avec des niveaux d'évolutions économiques et sociales complètement disparates.
Tout celà pour se mettre à l'abri sous un parapluie qui leur donnait des débouchés commerciaux et des subventions souvent pléthoriques, comme dans l'agriculture.
Alors que  dans chaque département on donnait des orientations  des conseils et des ordres qui changeaient radicalement du tout au tout au bout  de quelques années et celà tout particulièrement dans l'agriculture où les paysans s'endettaient lourdement pour acquérir le matériel les semences ou le cheptel conforme aux diktats.

Un jour on leur disait: "Faites des céréales" et on leur donnait des subventions jusqu'à ce que les greniers à blé  s'engorgent de surplus impossibles à écouler! Alors on leur disait: Halte aux céréales, mettez une partie de vos terres en jachère et faites de l'élevage pour avoir  du lait ou de la viande et à nouveau surproduction et nouvelles subventions pour compenser les pertes de revenus dues à la mévente. Même chose sur les différents types de pêches où ces messieurs criaient, peut-être à juste titre au dépeuplement des océans, et provoquaient du coup la ruine des  marins pêcheurs.
Et pendant ce temps là l'Europe s'agrandissait accueillant des pays au bord de la ruine économique comme  à l'Est jusqu'à être vingte sept !!!! Et on parle même d'y faire entrer la Turquie, ce pays de sauvages ou les crimes d'honneur sont encore en vigueur et où un frère ou un père peut tuer, en toute impunité sa soeur ou sa fille si elle a eu des relations sexuelles hors mariages !!!!!
Jusqu'à quand allons- nous continuer à payer grassement des irresponsables, et des ventres mous; sans que les vingt sept pays aient un gouvernement, une politique étrangère, une armée,et des lois sociales communes! En un mot une Vraie Europe Unie face au monde, au lieu de continuer à crier: -"L'Europe, lEurope l'Europe, en sautant sur nos chaises comme des cabris?

Repost 0
Published by caravanier - dans caravanier
commenter cet article
18 novembre 2007 7 18 /11 /novembre /2007 08:22
Effarement hier en visionnant l'émission traitant de la renaissance du nazisme en Hongrie. Coeur déchiré en voyant tous ces petits cons de vingt ans au crâne rasé tendre le bras et vociférer des slogans contre les juifs et contre tousceux qui ne sont pas de souche aryenne en les traitant de rats et de porcs !

Bien sûr, tous ces petits merdeux aux crânes vides n'ont pas connu l'époque où Hitler voulait devenir le maître du monde et éradiquer non seulement les juifs, mais aussi les noirs et les homosexuels!
Il est épouvantable de penser et de voir qu'il n'aura pas fallu plus de soixante deux ans pour effacer le souvenir de l'effroyable holocauste provoqué et effectué par les nazis.

Pourtant si ces sinistres petits cons n'étaient pas nés, à cette époque, leurs parents devaient l'être et auraiten pu les sensibiliser à ces principes d'éradication systématique par la torture, les gazs, les fusillades, et les pendaisons.Vraiment les humains ont la mémoire courte et le mal chevillé au corps!

Et le pire, c'est qu'il n'y a pas qu'en Hongrie que renaît le spectre des chemises brunes et de la croix gammée! En Autriche et dans une grand partie de l'Europe centrale,en Serbie où Karadjic et Mladic courent toujours après avoir tenté de faire disparaître les musulmans au Kosovo et en Croatie, En Italie,aussi, la bête remue se secoue et commence à agir! Les pogroms ne sont pas loin si on n'agit pas tout de suite contre ces maudits! On commence même à en parler en France!

Mais l'histoire ne sert pas non plus de mémoire aux Israëliens quand on voit comment ils se comportent avec les Palestiniens depuis cinquante ans. Elle ne sert pas non plus aux Syriens face au Liban. Pas plus qu'en Afghanistan, ni en Irak ou en Palestine où les Musulmans s'e'ntr''égorgent entre membres du Hamas et du Fatah!
Tandis que les Mollahs, ces rétrécis du bulbe, lancent une fatouah contre les homosexuels!
C'est à pleurer de désespoir face à tant de monstrueuse bêtise,mais il ne suffit pas de pleurer, il faut barrer la route à tous ces égorgeurs qui déjà ont sévi au Rwanda, au Darfour, au Soudan, au Tchad, en Centre Afrique,ce qui prouve que certaines peaux noires ne valent pas mieux que les chemises brunes! 

Si les gouvernements de l'Europe ne réagissent pas, énergiquement et vite, au lieu de fermer les yeux comme des hypocrites et des ventres mous qu'ils sont, où allons nous? C'est vrai qu'à une certaine époque c'etaient nous qui avions nos guerres de religions toutes aussi atroces que celles qui se déroulent en ce moment, mais justement, notre stupidité médiévale et du dix septième et dix huitième siècles en allant jusqu'aux milliers de têtes qui sont tombées dans un panier de son lors de la Révolution aurait dû servir d'exemple aux nations d'aujourd'hui !
Il faut de toute urgence que nous arrêtions cette flambée de haine qui se répand en Europe centrale comme un incendie de forêt, sinon c'est nous qui grilleront un jour sur un bûcher ou dans un four crématoire!
Repost 0
Published by caravanier - dans caravanier
commenter cet article
17 novembre 2007 6 17 /11 /novembre /2007 07:31
Chaque année, en novembre on nous claironne dans les oreilles que le beaujolais nouveau est arrivé. Mais sincèrement, vous en pensez quoi de ce breuvage si glorifié? Pour ce qui me concerne, je le considère comme une triste piquette qui ne mérite pas tout le tapage qu'on fait autour de lui.Il y a suffisamment de bons vins en France pour  qu'on ne magnifie pas celui -là, qui d'ailleurs se  bonifie, un peu, en prenant de la bouteille.
Mais c'est une manie en France d'en"faire des tonnes" pour certains produits médiocres "boostés" par des campagnes publicitaires qui profitent largement à quelques-uns qui ne sont d'ailleurs nullement vignerons! Le truquage de l'information est un sport national chez nous dans le monde des médias qui reformatent les évènements à leur guise au détriment d'une vraie information!

Passons du coq à l'ânec'est vraiment le cas de le dire, pour nous indigner du comportement des pouvoirs publics concernant les mal logés. A ce sujet, ils sont nuls sur deux points: Non seulement ils tolèrent que des marchands de sommeil parquent comme des bêtes dans des locaux où on ne logerait pas des bêtes des famillies entières qui s'entassent comme des sardines dans leurs boîtes et ceci à un prix absolument exhorbitants qui absorbent la quasi totalité des revenus de ces pauvres parqués. Mais comble de stupidité l'Etat paye une partie du loyer de ces locaux, et donc il enrichit ces gangsters propriétaires des chambres d' hotels et locaux où une truie ne mettrait pas ses petits!  Alors qu'ils existe en France et particulièrement dans la région parisienne des milliers de locaux  vides appartenant à l'Etat que ces couilles molles au pouvoir pourraient réquisitionner pour donner  un toît décent à ces milliers de mal logés étrillés par des salopards qui meriteraient la corde pour les pendre! Au moins çà les ferait bander une fois dans leur vie avant de mourir !

Autre sujet d'inquiétude, c'est de voir les reportages sur l'activité fébrile et lecourage d'un peuple comme celui des Chinois qui construisent  et aménagent leur pays à tour de bras, en travaiilant dix  huit heures par jour pour des salaires de presque famine.  Mais avec l'optimisme et le sourire qui sont leur légion d'honneur. Et ils ne sont pas les seuls. Dans beaucoup de pays, l'Inde notamment la politique et le comportement sont les mêmes. Face à eux ils ne vont pas tenir longtemps nos minables petits grévistes de mes fesses, frileux et douillets, avant de se retrouver laminés et condamnés à la mendicité, avec des retraites impayées pour cause de caisses vides!

Autre sujet de colère, c'est le comportement de notre Justice et de ses soient disant serviteurs face à des gens comme Patrick Dils, un innocent resté quinze ans, oui quinze ans en prison  pour avoir, soit disant assassinés deux gamins à coups de pierres sur une voie ferrée à cause d'aveux obtenus par la force et rétractés sans cesse ensuite! Sans parler des condamnés de l'Affaire d'Outreau et de leur fameux "petit juge" et  de cent autres affiares du même accabit alors que les avocats au lieu de défendre la veuve et l'orphelin sont devenus des pompes à fric avec un tiroir caisse à la place  du cerveau branchés sur les cas juteux de divorce ou d'affaires fiscales douteuses!
En France, on ne peut pas faire dix kilomètres sans voir un de ces clochers qui ne servent presque plus à reien qu'à sonner l'angélus tellement les ouailles ont déserté leurs nefs. Rien à voir me direz-vous et bien si car ceux qui peuplaient les églises etaient censés faire passer l'amour en premier avant  la saloperie des marchands de sommeil les mensonges de la publicité et la rapacité des adorateurs du Dieu Fric!
Repost 0
Published by caravanier - dans caravanier
commenter cet article
15 novembre 2007 4 15 /11 /novembre /2007 07:48
Il semble que la télévision  ait, non pas créé, mais développé de manière considérable  chez ses utilisateurs, les goûts du voyeurisme et de l'exhibitionisme. Autrefois, c'était sur les plages ou au Casino de Paris que les femmes montraient le plus possible de leurs plus ou moins aguichantes fesses et de leurs poitrines  opulentes ou bringueballantes, pour attirer les regards égrillards de Papi Mougeot qui va pouvoir se rincer  l'oeil à gogo !
 
Maintenant les choses ont changé car  le désir de se montrer est venu aussi chez les hommes et celui de regarder chez les femmes.Et ce ne sont plus ses fesses que l'on exhibe mais son coeur, son âme; sa vie intime et ses réactions d'alcôve, et celles de son compagnon ou de sa compagne du moment, sans plus aucune pudeur !
Tout celà pour pouvoir "passer à la télé" et faire, ainsi pâlir de jalousieie ses voisins et voisines, ses amis et le reste du monde.-

"Pensez-donc ma bonne dame! Z'avez vu, hier soir m'ame Michu chez Karine Le Marchand à son émission "Tabou de..."qui racontait ses épanchements de femme-fleuve qui l'obligeait à changer ses draps chaque fois qu'elle jouissait, Après l'aut'grande bringue qui expliquait comment elle faisait pour se masturber et jouir avec ses sex-toys ou avec son copain! !
Le coiffeur-maquilleur  du studio les'avait transformées en O'Cedar et elles avaient des maquillages de putes! C'est bien fait z'avait qu'à pas jouer les gourgandines à la télé!"

Il s'est donc crée toute une série d'émissions que je qualifierai de "fouille-merde comme celle de  Delarue, où le bon peuple de  France vient exposer ses drames intimes ou ses ennuis quotidiens devant un public béat prêt à applaudir au signal du chauffeur de salles!  Tout celà avec une note de sadisme comme chez chez Fogiel  ou de pleurnicheries comme dans les "Confessions intimes!" d'Isabelle Brès je crois!

Tout le monde veut être vu, entendu, reconnu pour avoir un instant  fugace de notoriété, une bribe de renommée, celà va jusqu'aux génnériques des émissions, bientôt plus longs que l'émission elle-même pour faire défiler lec noms de tous les participants et ce, jusqu'au troisième assistant éclairagiste, et au balayeur de studio.

Ce genre d'émissions il s'en crée sans cesse de nouvelles, souvent copiées chez les télévisions étrangères et de plus en plus "trash",de plus en plus intimement fouilleuses, pour faire s'inonder les strings de ces dames et les slips de ces messieurs, tous voyeurs congestionnés, plantés devant leur petit écran en se rongeant les ongles , mais avec, auprès d'eux, leur provision de barres chocolatées, de pop corn, de chips et de canettes de bières et de Coca ! Et Bonjour les obèses!
Et tout celà au nom de Saint Audimat, pour lequel les réalisateurs et animateurs sont prêts à faire et à dire n'importe quoi du moment que çà fait monter l'écoute, et donc les recettes publicitaires et "Par ici la bonne soupe!" Vas-y mon kiki, c'est toi qui paye et moi qui empoche!
Repost 0
Published by caravanier - dans caravanier
commenter cet article
14 novembre 2007 3 14 /11 /novembre /2007 06:16
Si vous avez un tout petit peu de mémoire, vou vous souvenez certainement qu'un Président de la République avait été élu au printemps dernier. Ce Président avait fait campagne, en exposant, clairement, son programme de gouvernement et les réformes qu'il comptait entreprendre pour rédresser une France en piteux état après quinze ans d'incurie  des gouvernements précédents en majorité de gauche, avec tout ce que celà constituait de frilosité, de démagogie et de refus de regarder en face les changements nécéssaires dans un Pays en pleine mutation au sein de l'Europe.
Le nouveau programme établi, on était passé au vote démocratique du suffrage universel et le nouveau Président avait été élu avec une majorité de 53% des votants qui lui donnait leur accord pour agir! Laissant sur le pavé la tristounette Ségolène Royal qui, pourtant avait fait illusion avant et pendant la campagne! Bon c'était chose acquise et le Président au lieu de lanterner et de tergiverser comme les précédents était entré dans l'action tambour battant, sans hésitation ni murmures.

Et voilà que maintenant quelques poignées de minables, drapeau rouge en tête, viennent contester des réformes pourtant indispensables à faire si l'on veut que la France reste un pays digne de ce nom ! Poignée de minable (ils sont 2% des salariés pour les principaux meneurs ) à laquelle se joignent une autre poignée de minables venus de chez les étudiants! Ce front du refus est constitué par des irresponsables qui s'accrochent à des avantages acquis depuis des décennies devenus parfaitement injustes et qui ne savant même pas faire entrer dans leur cerveau rétréci, par exemple l'évidence que pour la retraite: moins de cotisants et plus de retraités dus à l'allongement de la vie, (la proportion sera bientôt de 1 cotisant pour 3 retraitéés) amènent à une impossibilité matérielle de continuer à payer les retraites.telles qu'elles sont établies aujourd'hui ! Quant aux étudiants ils ne supportent pas l'idée que les universités en manque d'argent pour bien enseigner prennent davantage d'autonomie et fassent appel aux entreprises privées pour avoir des subsides plus importants ! Pour pouvoir recruter de bons enseignants et avoir du matériel performant pour travailler! ce qui les obligerait justement à travailler au lieu de trainasser dans les couloirs en fumant des joints!

Alors que font tous ces branle- musards? Ils bloquent le pays et les universités en les paralysant donc en freinant l'économie et en mettant les usagers des transports à cran. Songez aux milliards de pertes de la SNCF qui en plus promet de rembourser les tickets non utilisables. Et tout celà malgré le désaccord total de l'opinion publique c'est à dire les électeurs qui ont donné leur accord pour les réformes. Et tout celà en braillant à tort et à travers le mot "démocratie"( Tu parles Charles!) alors qu'ils lui crachent à la figure et se comportent comme des fascistes, certains vont même jusqu'à dire comme des Kmers rouges! N'éxagérons quand même pas car  les méthodes jadis utilisées par les Kmers étaient abominablement monstrueuses! Non! Nosbranle-musards français méritent seulement une grande paire de claques moralesdans la gueule!
Quant au donneurs de leçons du PS qui viennent la bouche en coeur devant les médias dire:" Ya qu'à, faut qu'on!" Qu'ils se souviennent de leur impuissance congénitale quand ils étaient au pouvoir! N(est ce pas Monsieur Hollande! Allez coucher ! A la niche les roquets impuisants ! sinon il faudra envisager la botte dans le cul!
Repost 0
Published by caravanier - dans caravanier
commenter cet article
13 novembre 2007 2 13 /11 /novembre /2007 06:43
Presque chaque semaine ou chaque mois, on apprend que des femmes ont  conquis des postes d'importance aussi bien dans le domaine des responsabilités dans les affaires qu' en politique et celà jusqu'au niveau suprême de chefs d'Etats. La parité n'est pas encore acquise, loin de là, mais la progression des femmes est exponentielle et, pour ce qui me concerne je m'en réjouis, car je suis à peu près persuadé qu'un monde gouverné et dirigé par des femmes serait bien différent de ce qu'il est, actuellement, où il est encore dirigé par des hommes!

Et ce qu'il faut combler aussi vite que possible c'est la disparité des salaires entre les deux sexes qui est dû ,une fois de plus, aux hommes qui font une guerre volontaire de  retardement  et trainent des pieds pour en arriver à accepter cette parité des rétributions!

Pourtant un évènement récent me trouble au sujet de la capacité des femmes à mener à bien certaines entreprises c'est ce qui est arrivé à Ségolène Royal au moment des élections présidentielles où elle avait ridiculisé ses concurrents masculins, les Strauss-Kahn, Hollande, et autre Jospin dans les primaires et qui malgré la ferveur évidente d'une partie des Français, s'est écrasée au sol au moment du vote!

Depuis la nuit des temps, c'est à dire depuis l'origine de l'homme, ( des cavernes ) ces derniers avaient bien pressenti la supériorité latente de  leurs compagnes et  grâce à la domination par les muscles en avaient fait des esclaves ou, au mieux des machines à pondre des enfants. Tout au long de l'évolution de l'histoire humaine,  ( à quelques exceptions près) la femme  a été empêchée d'apprendre, de se cultiver, de donner son avis et d'entreprendre.
Elle était priée de se taire, de préparer les repas et de recueillir en leur sein la précieuse semence masculine pour  engendrer des descendants  à l'éspèce humaine;

La supériorité physique des hommes leur a conféré une sorte de suprématie morale qui les a bien aidé à empêcher les femmes de pouvoir se développer intellectuellement en leur barrant la route de tous les accès aux sources de culture. Il n'était pas question qu'ells puissent faire des études, ni qu'elles voyagent, ni qu'elles se mêlent de vouloir créer une oeuvre d'art ou une entreprise!
Elles étaient priées de rester à la maison et de se contenter d'être de ravissantes idiotes, cuisses ouvertes pour accueillir les élans et les fantaisies sexuelles de ces messieurs ! 

Mais ce tempsl-à est bien révolu, et maintenant  le sexe, dit fort, courbe l'échine devant les éclatantes réussites féminines. Et du coup, ils se féminisent à grands coups de produits de beauté de crème hydratante ou épilatoires et de modes vestimentaires et de comportements qui les émasculent peu ou prou. Ce qui ne les empêchent, d'ailleurs, pas de continuer à cogner sur leurs compagnes à tour de bras, après s'être saoulé la gueule pour se donner du courage!  Mais l'évolution est en marche et le temps n'est peut être pas si loin où le matin, les femmes partiront au travail en laissant leur  Jules à la maison pour s'occuper des enfants et préparer les repas! Encore heureux qu'il y ait  des machines à laver le linge et la vaisselle!
Repost 0
Published by caravanier - dans caravanier
commenter cet article
12 novembre 2007 1 12 /11 /novembre /2007 09:07
Tout commence par une rencontre: Un soir, chez des amis, sur la plage, dans la rue, dans un super marché,au bal du samedi soir !  Ce sont d'abord deux regards qui se croisent , une étincelle qui jaillit suivie d'un frisson dans le dos.et....ailleurs! D'une manière ou d'une autre on fait connaissance, on échange quelques propos, on partage des idées ou un idéal,et finalemement on se plaît.

Dès lors tout va vite, on sort ensemble une fois, deux fois et, tout de suite, on se retrouve dans le même lit, sous la même couette , et "çà marche"!  Et si çà marche encore la fois suivante on envisage déjà de vivre ensemble, parce que c'est comme çà à notre époque. On concubine plus ou moins longtemps, avec beaucoup de chance que survienne un enfant, malgré les contraceptifs qu'on a envoyé valser.

Avec un enfant en route, on s'interroge: -"On continue comme çà ou on se marie?"  Souvent on passe au stade suivant,: La mairie, parfois l'église, les fleurs les sourires, le gueuleton traditionne l Les volià installés dans la vie de couple!  On baise, on rebaise c'est l'idylle en attendant la naissance du premier qui sera peut-être unique. L'enfant ira à la crèche, on travaille tous les deux, on a deux salaires, on a un petit appart, une bagnole, une télé et un lave-linge. Le lave vaisselle ce sera pour plus tard ! On va en vacances  et on rencontre des  gens au club Med ou au camping,. Glissades furtives dans les  douches, baisers volés, pas vu pas pris!  Première lézarde,: -" Il a de beaux yeux, tu sais," ou "Elle est  drôlement bonne au lit!" Parde que, souvent,on se le raconte!
Alors on a envie d'aller voir si c'est mieux de vivre avec lui, le beau plombier, au mandrrin ravageur. Ou si elle fait mieux la cuisine que"bobone"en plus de sentir le patchouli!

Et puis, souvent, vient le licenciement, le chômage, l'oisiveté entre deux démarches pour trouver du boulot, et insidieusement l'alcool pour oublier ou pour ne pas penser. Il se laisse aller, pas rasé, à peine lavé, toujours en jogging du matin au soir. Elle a le cheveux gras et le reste douteux, elle se laiise aller, avec l'aigreur au coin des lèvres. Le gosse est né ce qui n'arrange rien, au contraire! Et puis avec quelques verres de trop viennent les insultes, les coups, les larmes les portes claquées. Alors mariés ou pas on se sépare pour aller voir ailleurs. Elle va garder le ou les enfants il les verra en week-end. Ils vont être tiraillés, malheureux, parfois même battus et de toute manière,marqués à vie, On s'en fout on se tire!
Quand on se sépare il faut deux apparts, mais un seul salaire pour chacun avec en plus la pension alimentaire. On tire le diable par la queue, le compte courant est vide dès le vingt du mois, parfois plus tôt  ! Parfois on regrette de s"être séparés et on a raison car en dehors de l'alcool et des coups où on ne peut que fuir, pour le reste on aurait pu transiger, faire des concessions, pour "rester ensemble" et conserver un seul foyer aux enfants.
Mais non  on a voulu tout, tout de suite et on ne veut plus rien encore plus vite !  Il reste la solitude ou les familles recomposées après avoir été décomposées, il reste la dèche, l'amertume et parfois la haîne! Un couple sur deux, ou sur trois en arrive là, par égoïsme, par inconscience, par bêtise!  Quelle tristesse! Quel drame de notre époque !
Repost 0
Published by caravanier - dans caravanier
commenter cet article

Articles Récents